L’Espoir et la Prudence

La fin du confinement n’est probablement pas un retour à l’ancien « normal » ni encore moins universel. Cette forme de liberté retrouvée prendra différents aspects selon les pays, régions et secteurs d’activité qui s’ouvrent de différentes manières et à des vitesses différentes.

Comment les entreprises peuvent-elles naviguer dans cet environnement difficile dans les prochaines semaines alors que les restrictions sont assouplies, que le redémarrage progressif est désormais possible ? L’empressement à reconstruire est naturellement légitime tout autant que les questions qu’un retour aux affaires soulève. Quelle est la trajectoire la plus plausible pour la reprise en France ?

A. La production rebondit en forme Z pour rattraper la baisse de production avant de retrouver la tendance antérieure,

Scénario forme en Z

B. La forme V montrerait un réengagement des dépenses gelées sans baisse des variables économiques…

Scénario forme V

Toutefois, l’OFCE montre que le taux d’utilisation des capacités de production était déjà plus élevé que la moyenne avant la pandémie. En outre, une contraction des revenus, des dépenses et de l’investissement est anticipée ce quicontredit également le scénario en V.

En résumé, un scénario en L+ semble plus probable car les prévisions en France font état d’un ralentissement de 10 à 15% de la productivité horaire dans l’industrie, la construction, la distribution et la restauration…
Enfin, selon les termes de l’article « The Conversation – Bernard Guilhon – Pr de Sciences Eco à la Skema Business School – Juin 2020 », un gaspillage du capital humain est à craindre en complément car 20% des entreprises estiment qu’elles seront contraintes de licencier dans les prochains mois.

Un effet structurel en L+ semble donc le plus pertinent. L’avenir nous le dira.

Scénario forme en L+

Leave a Reply